Le fonctionnement de la mémoire


by

Une fois n’est pas coutume et je pense que vous l’avez compris j’aime bien débuter les articles en expliquant pourquoi ce sujet m’a touché personnellement, afin de les rendre un peu plus inspirant.

Pendant 2 ans j’ai été membre de l’association Media de mon école de commerce dont l’un des buts principaux est d’être un recueil des souvenirs des étudiants. Notamment nous retraçons les 2 années qu’ont vécu les étudiants un travers de la « rétro » qui est un montage vidéo de 30 minutes diffusé au début de la toute dernière soirée de l’année, et lorsque l’on voit les visages des étudiants dont beaucoup sont en pleure on ne peut qu’être émue, attendri et pris de conscience que la mémoire est l’élément central de nos vies.

La mémoire ce n’est pas uniquement le moyen de nous rappeler de notre liste de course mais bien de se souvenir de qui nous sommes et d’où nous venons et dieu sait qu’il est important de se rappeler d’où l’on vient.

 

La vie est la somme de nos souvenirs

Joshua Foer

51BD8oiyJlL._SX324_BO1,204,203,200_

Dans ce talk de Joshua Foer, journaliste scientifique et auteur du livre « Moonwalking with einstein » nous explique l’enquête qu’il a mené à propos du « United States Memoru Champion Ship » qui se déroule chaque printemps à New York et qui est une compétition de mémorisation. Il nous explique notamment qu’au delà de la simple couverture de l’événement il est allé inspecter le fonctionnement de la mémoire et ce qu’il en a retiré.

Aujourd’hui nous nous pencherons donc sur ces « tips » qui permettent à « n’importe qui » de devenir un génie de la mémoire.

Ainsi nous découvrirons le fonctionnement du palais mental, de la mémoire émotionnelle, nous ferons un croché pour nous intéresser aux personnes atteintes du syndrome d’Asperger et ensuite nous verrons qu’est-ce qui peut affecter négativement notre capacité à mémoriser.

 

  • Le Palais Mental

 

Il y a 2500 ans en Grèce, Simonide, poète, était invité à un banquet afin de divertir la fête. Au moment où celui-ci décida de sortir, le banquet s’effondra. Impossible de reconnaître les corps…Simonide alla à la rencontre des équipes de sauvetage et en se concentrant, il arriva à se rappeler de l’emplacement de chaque personne assise au banquet.

Cette prouesse a été permise grâce à la technique du palais mental qui est une technique encore aujourd’hui beaucoup utilisée par des speakers ou des experts de la mémorisation.

 

Mais le palais mental qu’est-ce que c’est ?

Je vous laisse découvrir cette très courte vidéo issue de l’émission Brain Game que je vous recommande d’ailleurs et qui vous fera découvrir plein de détails du fonctionnement de votre cerveau que vous ignorez le tout dans une émission très bien réalisée.


En gros plus l’image est folle, curieuse, bizarre plus on s’en rappel.

Qui n’a jamais entendu parler de la série Sherlock ? Et bien c’est exactement la même méthode qui est utilisée par Sherlock à la sauce Hollywoodienne (ou plutôt Britannique…)

 

  • Un cerveau sur-développé ?

 

Vous l’avez donc compris il ne faut pas être un génie pour en avoir la mémoire. Un groupe de chercheur de l’université de « College London » ont rassemblé des surdoués de la mémoire pour analyser leurs cerveaux et ils étaient tout à fait normaux.

Cerveau

Mais ils utilisent des parties différentes du cerveau, ils se servent de la partie correspondant à la mémoire spatiale et à l’orientation.

 

 

 

 

  • La mémoire par association

 

Capture d’écran 2016-08-14 à 13.06.02

Joshua Foer prend comme exemple durant son talk Ben Pridmore trois fois champion du monde de mémoire, cet homme arrive à mémoriser 4140 chiffres binaires qui sont placés au hasard…

Mais alors comment ces personnes arrivent à mémoriser un tel nombre de chiffre alors qu’elles sont comme vous et moi ?

Et bien la mémoire fonctionne par association. C’est à dire que l’on peut parvenir à se souvenir d’ éléments en les associant à d’autre.

Par exemple : si vous devez mémoriser par cœur du vocabulaire (se que j’avais dû faire lors de mes concours…) et bien vous pouvez associez ces mots avec des évènements qui vous ont marqués (émotionnellement).

Et c’est là que j’en viens à la mémoire émotionnel, j’en ai très brièvement parlé dans l’article sur le manageur émotionnel.

Vous souvenez-vous de se que vous faisiez le 11 septembre 2001 lorsque vous avez appris l’attentat au World Trade Center ? Pour beaucoup, si ce n’est tous ils s’en souviennent et le 12 septembre 2001 ? Pour beaucoup ils ne s’en souviennent pas car cet événement ne vous a pas marqué émotionnellement.

Ainsi comme le prend pour exemple Joshua Foer si vous dites à une personne « je vais vous parlez de monsieur Boulanger » et à une autre « je vais vous parlez de votre boulanger » la personne à qui vous avez posé la deuxième question se souviendra bien plus facilement de qui vous allez lui parlé car elle fait l’association avec son boulanger, qui lui a peut être un jour fait une remarque, ou bien de l’odeur particulière e de la boulangerie devant laquelle il passe tout les jours.

Et c’est pareil pour les formes, les couleurs etc…

 

  • Le syndrome d’asperger

 

Ici on sort du caractère habituel de l’intelligence, mais dans le cas des autistes savant, ou les personnes atteintes du syndrome d’asperger, beaucoup voient le monde d’une manière complètement différente.

Prenons le cas de daniel Tammet dont je vous joins 2 vidéos :

Une vidéo de son Talk chez Ted :

Et une autre d’un reportage : allez notamment à 13:51 Daniel explique la manière dont il perçoit le monde.

Et c’est le cas pour d’autres autistes savant comme l’un deScreen shot 2010-11-14 at PM 02.29.07s plus célèbre Kim Peek qui a inspiré le film Ray Man ou Stephen Wiltshire qui arrive à dessiner New York de mémoire à la fenêtre près juste en la survolant une vingtaine de minute.

 

 

  • Automatisation et distraction VS mémoire

 

Avec le numérique notre attention est tiraillée, nous avons à notre disponibilité une telle quantité d’information qu’il nous est impossible de tout mémoriser.

On use donc de stratagème, on utilise facebook pour se mémoriser des dates d’anniversaire, on utilise Trello pour se rappeler les tâches qu’on doit réaliser dans la journée etc… Et cette automatisation va à l’encontre de notre travail de mémorisation, il faut donc que l’on sache lutter par de petits gestes du quotidien, par exemple faire ses courses sans écrire une liste à l’avance, essayer de se rappeler l’actualité de la veille chaque matin etc… afin de se muscler le cerveau et améliorer notre mémoire.
D’autre part la distraction est aussi un sacré ennemie de la mémorisation, avec les Smartphone, tablette il nous est impossible de ne pas être appelé par quelqu’un ou quelque chose, et dans une société où l’immédiateté est devenu légion, il nous est très difficile de rester concentré sur une même tâche.

 

En bref la mémoire est essentielle, et le numérique n’est pas vraiment là pour nous aider à la développer, cependant sachez qu’avec de la pratique tout le monde peut parvenir à être un génie de la mémoire.

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *